Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

EMDR

EMDR

Libérer les blessures émotionnelles
liées au traumatisme

EMDR - Eye movement desensitization and reprocessing

Origine de l'EMDR

L’EMDR signifie « Eye movement desensitization and reprocessing”, soit  : la désensibilisation et la reprogrammation de l’information par les mouvements des yeux.

L’EMDR est une approche psycho-thérapeutique créée dans les années 90 aux Etats-Unis par Francine Shapiro (Docteur en psychologie), spécifiquement mise au point pour accompagner la prise en charge du traumatisme et du stress post-traumatique.

Démontrant des résultats rapides et considérables, notamment dans la prise en charge du stress post-traumatique des vétérans de la guerre du Vietnam, la méthode EMDR est aujourd’hui mondialement reconnue par la communauté scientifique mondiale.

Elle a été validée par l’INSERM en 2004, par la haute Autorité de Santé en 2007 et plus récemment par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 2013.

Comment fonctionne l'EMDR ?

Revivre après un traumatisme

La thérapie EMDR, après toute une phase de préparation, repose essentiellement sur l’alternance de mouvements oculaires, de gauche à droite, ou inversement. 

Cette stimulation oculaire, qui reproduit le mouvement des yeux effectué pendant la phase de sommeil paradoxal, notamment pendant les rêves, permet au cerveau de remettre en mouvement un mécanisme naturel de « réparation » ou de traitement de l’information, qui va retraiter et libérer la charge émotionnelle douloureuse liée à l’évènement traumatique passé. 

Le souvenir de l’évènement n’est pas effacé, mais les émotions douloureuses associées et qui étaient bloquées sont alors  « digérées » et libérées. Le souvenir s’intègre alors à sa juste place dans la mémoire et ne génère plus de souffrance vive dans le présent. En retrouvant l’apaisement, il devient à nouveau possible d’avancer sur sa route, au-delà de l’expérience négative vécue dans le passé.

À qui s'adresse l'EMDR ?

L’EMDR s’adresse à toute personne ayant vécu directement ou indirectement une expérience douloureuse dite traumatique par le passé générant encore dans le présent une souffrance et/ou une perturbation émotionnelle, ex. : (accident, violences, agression physique ou psychologique, maladie, opération, deuil, homicide, suicide, attentat, catastrophes naturelles…).

L’EMDR peut aussi accompagner des évènements traumatiques passant plus inaperçus mais générant également des perturbations émotionnelles et comportementales importantes, ex. : (peurs et phobies, troubles panique, angoisses, croyances limitantes, manque de confiance en soi ou d’estime de soi…).

Coeur brisé trauma

Quelle est la durée d'un accompagnement EMDR ?

Le nombre de séances EMDR est difficilement prévisible à l’avance, cela dépendra de l’expérience traumatique vécue, de sa gravité et de la spécificité de l’histoire de chacun. En moyenne, un traumatisme simple peut être accompagné en trois à quatre séances. Ce nombre de séances reste indicatif, il variera en fonction de chacun et de l’évolution ressentie. 

Il est par ailleurs fortement conseillé de suivre un rythme d’une séance par semaine.

La première séance sera dédiée à l’échange entre praticien et consultant, notamment pour définir les axes de travail à mener et valider ensemble le bien fondé d’un accompagnement EMDR.